Troisième cours : l’école des bergers

Publié le par vero-vole

Aujourd’hui, il fait beau, super beau même. Et dans ma région, quand il fait si beau ,souvent , c’est à cause du …vent ! J’ai bien senti qu’il y aurait anguille sous roche au moment où, près de l'ULM, j’ai « assisté » l’élève pilote qui m’a précédée à mettre, non sans mal, le palonnier à ma taille (je m’en excuse encore auprès de lui, mais également auprès de tous les autres élèves qui passeront avant moi , voilà c'est dit !).

Bref, c’est à ce moment là que j’ai senti que çà soufflait fort et froid ! Difficile de faire la visite de pré-vol avec une aile qui ne tient pas en place. J’apprend que dans un cas de fort vent au sol, il faut accrocher l’aile, penchée sur le côté d’où vient le  vent.http://img.over-blog.com/300x224/2/13/06/58/Manche---Air-ULM--1-.jpg

Pour les actions vitales, on voit  de plus près l’altimétrie. C’est pour moi assez nouveau, même si je l’ai lu sur le manuel (et sûrement étudié au lycée), cette histoire de pression. Il va falloir quand même que je regarde çà de plus près. Et bien sûr, j’avais encore oublié d’attacher mon casque !

J’ai aussi droit à ma première « remontrance » : « on ne joue pas là ! ». Flûte alors, je n’arrive pas à voir d’où vient le vent. Je sais maintenant parfaitement me situer par rapport au Nord, mais impossible de voir dans quelle direction va la manche à air. Est-ce du au fait que, d’après un ophtalmo, je ne fixe pas le rouge ? Va falloir penser à les faire d’une autre couleur ! En fait, en s’avançant un peu, çà va nettement mieux. Je finis par voir qu’il vient bien du Nord-Est (même si en l’air, il va décider de ne venir que de l’Est).

Aujourd’hui, ce sera donc étude de la « dérive », ce qui semble parfait pour Pierre vu le zef (je sens que je vais rigoler …). Il me faut alors tenir le cap avec un vent de dos, de face – qui nous fait avancer au ralenti - puis de côté. J’apprends à éviter les à-coups et à fixer un point à l’horizon et non pas au sol.

Pas toujours facile avec dans son dos un instructeur bien décidé à vous déconcentrer : quand il ne chante pas, il me montre le paysage (en disant que ce n’est pas bien, évidemment) .Et si j’ai à peine baissé les yeux pour regarder la « super baraque avec piscine et tennis, il y en a qui ne s’em…de pas », je suis happée par « Et là tu vois, c’est une http://arbrealettres.files.wordpress.com/2011/05/berger.jpg?w=460&h=306école de bergers ». Dans le travail, je mets du temps à me concentrer, mais quand c’est parti, il peut y avoir une bombe, je ne bouge pas un cil. Enfin, normalement …. Et là, mon cerveau, que je croyais canalisé sur un seul objectif, se met à imaginer le fameux berger et ce qu’on pourrait bien apprendre dans une telle école. A tenir le bâton ? A siffler son chien ? Rouler sa clope ? La demi seconde d’égarement me fait automatiquement perdre mon cap. Mais un flash me fait prendre conscience de l'indéniable futilité de cette question, dont la réponse, à part me permettre éventuellement de m’endormir moins bête, ne me sert à rien. En particulier, dans la situation (et à l’altitude) dans laquelle je me trouve ! Va falloir que j’apprenne à faire le tri dans les paroles de mon « passager ».

Au débrief, j’ai quand même droit à un petit « c’est bien ». Je m’en suis donc a peu près sortie, il y a de l’espoir !

Samedi prochain, il est prévu de la pluie. Nous ne verrons peut-être les virages que dimanche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vero-vole 18/11/2011 00:03


Merci Pascal, c'est très gentil. Je suis beaucoup plus sérieuse lors des cours, alors ici, je décompresse enfin ! J'espère restée inspirée encore longtemps, mais je crois que je ne suis pas au bout
de mes surprises !


pascal 21 17/11/2011 21:26


super ton blog Vero, je te suis sur le forum et je te découvre ici !!! très belle écriture ...ça sent le vécu ...


Christelle 16/11/2011 16:41


J'attendrai... je suis patiente.


sylviane chamu 16/11/2011 15:53


Lentement, ou rapidement, en ligne droite, ou en crabe, ça avance Véro, ça avance !!! merci de partager ces impressions de vol avec nous !


vero 16/11/2011 15:32


Mais bien sûr, avec plaisir. Mais il va falloir être patiente car après le brevet, pour le transport de passager, je crois qu'il faut au moins 40h de vol en plus !